Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
Les vies cachées de la Maison Béthanie
Musée Bon-Pasteur
Québec , Québec

Entrez

pénitence. Dirigées par un
groupe de sœurs du Bon-
Pasteur avec qui elles
cohabitent, les Madeleines
(ou Oblates) se spécialisent
dans le travail manuel. Elles
excellent dans la confection
d'ornements liturgiques et la
reprise invisible.
   1978-1991 ─ Une vie

en transition : maison en
recherche de vocation
   En 1978, les Oblates
quittent le Vieux-Québec pour
Lévis. La maison devient
pendant deux ans la résidence
d'un groupe de sœurs du Bon-
Pasteur. Elles accueillent
des étudiantes, de jeunes
délinquantes, et louent des

locaux à des groupes
communautaires. De 1980 à
1989, la maison se dote pour
un temps d'une nouvelle
mission : l'accueil de
personnes du troisième âge.
Quelques chambres sont
réservées également à
l'hébergement de passantes et
de religieuses en traitement

médical. En 1989, un choix
s'impose : démolir ou donner
une nouvelle vocation à
l'édifice.
   1992 à aujourd'hui
─ Une vie renouvelée :
musée, hébergement, résidence
   Au début des années 1990,
les Sœurs du Bon-Pasteur
restaurent la maison en

Précédent Suivant
Avis importants  
© RCIP 2021. Tous droits réservés