Domaine seigneurial Sainte-Anne
Sainte-Anne-de-la-Prade, Qubec

Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
 

Quand l'histoire se raconte...

 

 

Lors de ses voyages en Amrique, Jacques Cartier mentionne la prsence de quelques villages iroquois le long de la Valle du Saint-Laurent. Ils sont semi-sdentaires, puisqu'ils pratiquent la fois l'agriculture, la chasse et la pche.

Prs de cent ans plus tard, il n'y a plus aucune trace de ces villages d'Amrindiens sdentaires. Cela reprsente un atout considrable pour l'tablissement de colons dans cette rgion fertile. Champlain mentionne, dans ses crits de voyage, que des Algonquiens sont prsents sur l'le Saint-loy, une lieue et demie de la rivire Sainte-Anne. Il est fort probable que ce soit des Algonquiens de la famille des Attikameks qui se trouvent principalement en Haute-Mauricie cette poque.

Ds les premires annes d'tablissement de la colonie franaise, l'le Saint-Eloy joue un rle important dans le commerce des fourrures. En effet, les Algonquiens se runissent sur l'le pour permettre l'change de biens avec les Europens. La proximit de la rivire Batiscan et de la rivire Sainte-Anne permet aux coureurs des bois d'avoir accs l'arrire-pays et aux fourrures.

 

Imprimer la page

Avis importants  
© RCIP 2021. Tous droits réservés