Muse rgional de Vaudreuil-Soulanges
Vaudreuil-Dorion, Qubec

Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
 

Le canal de Soulanges (1899-1958) : une aventure technologique et humaine

 

 

1.2 Des chemins de portage aux premiers canaux militaires

Trs tt, les utilisateurs europens de cette voie commerciale et militaire voudront rduire au maximum le temps ncessaire au passage des principaux rapides de Soulanges. Tributaires des moyens technologiques disponibles cette poque, les premires tentatives furent principalement l'amnagement des berges le long du parcours et la construction d'un petit nombre de rigolets permettant le halage des embarcations vitant ainsi le dchargement systmatique des marchandises que ncessitaient les nombreux portages. Nanmoins, ce passage oblig demandait de grands efforts en temps et en nergie aux hommes qui devaient traverser cette barrire naturelle que constituait le fleuve cet endroit.

Il faudra attendre la fin du 18e sicle pour que soient rigs les premiers vritables canaux sur le territoire de la seigneurie de Soulanges. Dans un premier temps, cette initiative rsulta d'une ncessit militaire. En effet, durant la rvolution amricaine, les autorits britanniques, matres du Canada depuis 1763, ralisrent qu'il tait essentiel d'amliorer l'approvisionnement de leurs troupes cantonnes dans les forts de la rgion des Grands Lacs afin de faire face cette nouvelle menace issue de leurs propres colonies. Ainsi, entre 1779 et 1783, les ingnieurs anglais procdrent la construction de quatre petits canaux : le canal de Coteau-du-Lac (1779), le canal du Rocher-fendu (1783), le canal du Trou (1783) et le canal de la Faucille (1783).

Profitant galement aux commerants, ce rseau de canaux permettait dornavant de relier Montral Kingston en douze jours, tandis que le chemin en sens inverse, en raison du courant et des vents favorables, pouvait tre effectu en moins de quatre jours.

 

Imprimer la page

Avis importants  
© RCIP 2023. Tous droits réservés