Musée de la mémoire vivante
Saint-Jean-Port-Joli, Québec

Galerie Vignettes Histoires Contactez-nous Recherche
 

Émélie Chamard, femme d'avant-garde
Tous les extraits sonore

 
Les parents d'Émélie Chamard, Charles Éloi Caron (1841-1920) et Gaudélie Pelletier (1850-1933)
1 de 21
Le jonc de mariage d'Émélie et son chapelet de nacre avec l'étui en cuir
2 de 21
Gaudelie Pelletier Caron, la mère d'Émélie Chamard
3 de 21
La maison et la ferme des Chamard reproduites sur une murale crochetée
4 de 21
Clôture de perches comme il y en avait autrefois (Musée de la mémoire vivante)
5 de 21
Premier magasin d'artisanat d'Émélie Chamard à la Demi-Lieue
6 de 21
Usine Nilus Leclerc à L'Islet Station
7 de 21
Valise de voyage dans laquelle Émélie Chamard transportait ses effets personnels
8 de 21
Maison de l'agronome Joseph Laliberté à Sainte-Anne-de-Roquemaure en Abitibi
9 de 21
Les nombreux enfants d'une famille de colons sur la galerie de la maison de bois rond
10 de 21
Carte postale de la chute à Caron de Kenogami, souvenir rapporté par Émélie Chamard
11 de 21
Le broyage du lin chez Arthur Gagnon
12 de 21
La teinturerie domestique par Oscar A. Bériau, publié par le ministère de l'Agriculture du Québec
13 de 21
Émélie Chamard et sa fille Antoinette tissant un couvre-lit au point boutonné
14 de 21
Les filles d'Émélie et Edmond étaient toujours élégantes - Gabrielle et Adrienne (assises)
15 de 21
Les péripéties du coussin de Gabrielle (1912-     )
16 de 21
Émélie Chamard file le poil du chien de sa fille Adrienne pour tricoter des bas et des mitaines
17 de 21
Émélie Chamard pose avec de la laine pour une journaliste du Family Herald and Weekly Star
18 de 21

Page: 1 2

Avis importants  
© RCIP 2023. Tous droits réservés