Passer au contenu principal

Le jour de St Paddy

Enfants sur scène tandis que le prêtre présente le spectacle de la Saint Patrick

Enfants sur scène alors que le prêtre présente le spectacle de la Saint Patrick

 

Même si le jour de la Saint Patrick tombait pendant le Carême, il y avait toujours une fête. À Rushoon, on célèbre la Saint Patrick avec un souper, un spectacle et une soirée dansante depuis plus de soixante ans. C’était un des événements les plus importants de l’année et, s’il faisait à peu près beau, les gens venaient des communautés voisines pour voir le spectacle et participer aux activités sociales qui suivaient. C’était un événement particulièrement prisé par les jeunes car il leur permettait de rencontrer d’autres jeunes des alentours.

Un jeune couple marche sur un chemin rocailleux

Le jeune couple formé par Alice et Gordon Drake

« C’était le jour de St Paddy » se souvient Alice Drake lorsqu’elle et une amie se sont rendues à un spectacle à Oderin. Sur la scène, elle a aperçu l’homme dont elle était éprise. Au moment du bal, ils se sont retrouvés côte à côte et il lui a demandé si elle accepterait de danser avec lui. Elle explique : « Et ça s’est fait comme ça ». Après cela, ils ont fait connaissance, se sont mariés, ont fondé une famille, ont eu une belle vie. Je lui demande :                    « St.  Paddy’s Day est un souvenir précieux pour vous alors? ». Elle répond : « Oh, oui! C’est le jour où j’ai rencontré mon mari, un homme merveilleux ».

 Deux jeunes hommes dansent alors que d’autres jeunes gens assis derrière tapent des mains. Un autre jeune homme joue de l’accordéon.

Scène d’un spectacle de Paddy’s Day à Rushoon

 

Encore aujourd’hui, la Saint Patrick est l’occasion de faire la fête dans toute la région de Placentia Ouest. À Rushoon, le spectacle et le bal de la Saint Patrick sont ancrés dans les traditions.

Écoutez Mary Power, avec transcription

La soirée dansante est désormais réservée aux adultes et le spectacle propose une matinée pour les enfants mais, lorsque j’étais enfant là-bas, le spectacle et le bal étaient une affaire de famille. Des familles entières se rendaient à la salle de fêtes ensemble pour le spectacle. À la fin du spectacle, les enfants ne rentraient pas à la maison avec leur gardienne comme aujourd’hui. Ils restaient dans la salle avec leurs parents et, quand ils étaient fatigués, ils se roulaient en boule dans un coin sur les manteaux de leurs parents et s’endormaient au son des pas des danseurs et de l’accordéon.

Il n’y avait pas de bar ni d’alcool mais tout le monde savait que les hommes avaient des flasques et buvaient des petits coups lorsqu’ils sortaient prendre l’air.

Écoutez une conversation de groupe sur la préparation du souper, avec transcription

De la soupe d’orignal ou de mouton avec d’épaisses tranches de pain maison étaient servies pendant toute la soirée, les femmes se relayant entre la piste de danse et le service. On servait également du thé et des tourtes mais en quantité plus modeste que lors d’une fête de plein air puisque, malgré tout, on faisait Carême. L’exception faite à l’occasion de Paddy’s Day avait ses limites.