Passer au contenu principal

Ka odji madjisek : Là où ça commence

Voyage dans l'histoire anicinabe de Lac Simon

Le territoire traditionnel des Anicinabek s’étend du fleuve St-Laurent à l’est, à la région de la rivière des Outaouais à l’ouest et au Sud, et à la Baie James au nord. Comment était la vie quand nous parcourions ce territoire? Que mangions-nous? Où vivions-nous? Y avait-il des chefs? Comment apprenaient les enfants?

Cette exposition est une invitation à voyager dans le temps. Elle raconte l’histoire d’une bande, la nôtre. Nous habitons aujourd’hui à Lac Simon en Abitibi.

Chez nous, les générations cohabitent: mocom, kokom, ikwesis, inini, ikwe, ockinawe

 

C’est seulement au début du 20e siècle que notre bande s’est formée, puis que notre communauté s’est développée. Lac Simon est officiellement reconnue comme une réserve en 1962. À ses débuts, la bande comptait seulement quelques dizaines de membres. D’abord limitée à l’été, notre présence à Lac Simon s’est intensifiée. Aujourd’hui, nous sommes plus de 2000 à y vivre en permanence. Malgré tout, nous continuons de parcourir le territoire et de transmettre notre culture.

Cette exposition, c’est notre histoire. La très grande majorité des informations contenues dans les textes de cette exposition sont tirées des entretiens accordés par nos aînés.

A hand-drawn timeline traces some events of the last 100 years experienced by the Anicinabek.

Saviez-vous que l’on mentionne rarement les dates pour raconter notre histoire?

 

Notre histoire est importante, car, des plus jeunes aux plus âgés de notre communauté, tous participent à cette histoire aujourd’hui et demain.

Mais hier, comment c’était?

Commencer à lire l'histoire